Que fait un ostéopathe pour le dos?

Le mal de dos

Traitement de la douleur au dos par un ostéopathe 400On divise les maux de dos selon leur lieu d’apparition :

  • La lombalgie se caractérise par une douleur dans le bas du dos. Elle inclut l’entorse lombaire.
  • La dorsalgie regroupe une douleur dans le milieu du dos, une douleur entre les omoplates, ou dans le haut du dos.
  • La sciatalgie est une douleur au bas du dos qui se propage dans la fesse et la jambe

Mal de dos : causes et risques d’apparition

Que l’on souffre d’une lombalgie ou d’une dorsalgie, les sources pentielles de douleurs sont nombreuses. Il peut s’agir d’un problème :

  • articulaire : une articulation entre deux vertèbres peut être bloquée et entrainer une restriction et une douleur au mouvement.
  • musculaire : un spasme musculaire peut irriter les nerfs de la région ou entrainer des compensations de posture et ainsi une instabilité de la colonne vertébrale.
  • ligamentaire : une tension anormale d’un ligament peut entrainer son inflammation et une douleur.
  • viscéral : un spasme ou une dysfonction des organes qui s’attachent sur les vertèbres peuvent engendrer des signaux douloureux qui irritent les nerfs de la région, occasionnent des douleurs projetées ou restreignent la mobilité des vertèbres.
  • cicatriciel : une cicatrice abdominale, pelvienne ou thoracique crée souvent une rigidité autour de laquelle la peau, les muscles, les facias et parfois même les organes sont attirés. Une tension pourra alors s’installer à travers une chaîne musculaire ou ligamentaire et se faire sentir à distance.
  • lié à la mâchoire : des tensions dans la mâchoire occasionnent un déséquilibre des muscles du cou qui risquent ensuite de se propager par des compensations tout au long de la colonne vertébrale.
  • infectieux ou néoplasique : certaines infections et cancer des os ou des organes à proximité peuvent occasionner un mal de dos. Alors une douleur au dos présente dans toutes les positions qui n’est pas soulagée par le repos devrait éveillée des soupçons et vous inciter à consulter votre médecin.
  • traumatique : Un coup ou une chute pourraient entrainer une entorse ou une fracture qui serait évidemment très douloureuse.

Quelques mots sur l’arthrose et la hernie discale

Vous avez de l’arthrose lombaire? N’en faites pas tout un plat! L’arthrose est un phénomène dégénératif lié à l’âge. C’est comme les cheveux blancs, tout le monde fini par en avoir. Et pourtant, ce ne sont pas toutes les personnes présentant de l’arthrose qui ont de la douleur. En fait, il n’y a pas de relation de cause à effet entre une douleur lombaire non spécifique et les changements dégénératifs observés par radiologie (voir référence ici). Il faut donc chercher ailleurs l’explication de votre douleur lombaire.

C’est le même phénomène pour une hernie discale : on retrouve une hernie discale lombaire chez près de 30% de la population qui pourtant ne présente pas de douleur. En fait, 84% des patients asymptomatiques présentent des changements dégénératifs! (voir la référence ici). Il est donc possible d’avoir une hernie lombaire, sans pour autant avoir de douleur. Alors ne désespérez pas d’être soulagé de votre douleur au dos, même si vous présentez des signes d’arthrose ou de hernie. 

Si l'ostéopathie arrive à soulager les gens souffrant d'arthrose ou de hernie discale, ce n'est pas parce qu'elle guérit ces pathologies. C'est simplement parce qu'elle propose une approche où l'ostéopathe cherche et travaille sur plusieurs structures qui sont en mesure de provoquer de la douleur. C'est aussi parce que redonner de la souplesse au corps dans les environs de la zone douloureuse revient à détendre un élastique tendu à son maximum. Le corps, retrouvant sa capacité d'adaptation et de compensantion, arrive à fonctionner sans déclencher de signal de douleur.

Une prise en charge ostéopathique propose une approche globale de la lombalgie et de la dorsalgie. L’impact des problématiques articulaire, musculaire, viscérale, ligamentaire, cicatricielle et l’influence de la mâchoire seront pris en compte dans l’apparition de votre douleur au dos. Cela permet à la fois une recherche exhaustive des sources de douleur et une action ciblée, augmentant ainsi vos chances de réduire la douleur et de reprendre vos activités normales.


Crédit photo : freeimages.com / Pernilla Lindmon Gauffin

Cynthia CHAPDELAINE

Ostéopathe Diplômée en Ostéopathie (D.O.), à Montréal, Qc. 
Spécialisée dans le traitement des douleurs de la mâchoire