Soulager la sciatalgie par l'ostéopathie

Définition de la sciatalgie

Traitement de la douleur sciatique par un ostéopatheLa sciatalgie ou lombo sciatalgie est une atteinte du nerf sciatique. Elle se caractérise par une douleur dans la fesse qui peut se prolonger derrière la cuisse, sur le côté ou derrière le mollet et parfois jusqu’au talon. La douleur peut être accompagnée d’une lombalgie, de sensations de fourmillements et de chocs électriques.

Si la douleur se présente sur le devant de la cuisse, on parle plutôt d’une cruralgie, donc une souffrance du nerf fémoral (anciennement nerf crural). L’approche thérapeutique ostéopathique est similaire à celle pour la sciatalgie.

Ce qu’il faut savoir du nerf sciatique

Le nerf sciatique se forme à partir de racines nerveuses qui émergent des vertèbres lombaires (L4 et L5) et du sacrum (S1, S2 et S3). Ce nerf traverse les muscles de la fesse, parcourt le derrière de la cuisse et se divise en deux à la hauteur du genou. Une branche reste derrière le mollet, alors que l’autre longe le coté externe du mollet.

Les causes de l’apparition d’une douleur sciatique sont variées et souvent combinées :

  • Problème articulaire – au niveau des vertèbres du dos ou du sacrum
  • Problème musculaire – spasme musculaire ou tension inégale des muscles du bassin
  • Problème ligamentaire – certains ligament créent un espace restreint où le nerf doit circuler et peut se trouver emprisonné. Il est aussi possible qu’un ligament du bassin subissant une trop grande tension émette un signal de douleur dans la fesse.
  • Problème viscéral – un spasme ou une dysfonction des organes du bassin émettant des signaux douloureux qui irritent les nerfs de la région ou occasionnent des douleurs projetées

À noter qu’une sciatalgie peut avoir des causes graves au niveau articulaire (compression par une tumeur, fracture de la colonne, etc.) et viscéral (infection, abcès, etc.). Elle peut aussi s’accompagner à l’occasion d’une perte de force dans la jambe. Il vaut donc mieux, en premier lieu, consulter votre médecin afin de déterminer la gravité de la situation.

Les facteurs aggravants la sciatalgie :

  • La fatigue
  • Le stress
  • Une mauvaise condition physique
  • L’environnement (matelas, position de travail)
  • Le soulèvement d’une charge lourde
  • Le surmenage
  • La présence d’une cicatrice dans les régions du dos, abdomen, bassin ou jambe.

Nerf sciatique : traitement ostéopathique

Un nerf sciatique cause de la douleur parce qu’il est irrité. Le travail de l’ostéopathe consiste donc à rechercher méticuleusement les irritants du nerf sciatique tout au long de son trajet et à les soulager. Certains irritants ne sont pas modifiables : hernie discale, arthrose, ostéophyte, sténose foraminale, etc., mais il arrive fréquemment que je trouve simplement le nerf sciatique coincé sur son trajet par une tension articulaire, musculaire ou ligamentaire.

On trouve aussi parfois des douleurs qui ressemblent à une sciatalgie, mais qui sont en fait des douleurs référées ou projetées. C’est-à-dire que la douleur est perçue dans un endroit différent de l’origine de la douleur. Ce type de douleur est peu réceptive à l’application locale de chaleur ou de froid parce que la source est silencieuse et négligée. Elle ne reçoit donc pas l’attention nécessaire. Voilà pourquoi il est importance de d’abord déterminer l’origine de la douleur.

C’est aussi pour cette raison qu’avant de pouvoir suggérer un exercice pour le nerf sciatique, il faudra d’abord déterminer quelle est la zone de conflit à mobiliser/étirer.


Crédit photo : pixabay.com

Cynthia CHAPDELAINE

Ostéopathe Diplômée en Ostéopathie (D.O.), à Montréal, Qc. 
Spécialisée dans le traitement des douleurs de la mâchoire